Login
blog > psykopat > [Test] Wiko Cink Slim
[Test] Wiko Cink Slim
Posté par : Seb - Le Vendredi 1er Février 2013 à 17:29

Longtemps abonné aux téléphones d'occasion, j'ai enfin franchi le pas pour acheter un smartphone Android en ce début d'année. La raison de cette décision : le Wiko Cink Slim, un téléphone bon marché qui présente toutes les caractéristiques d'un téléphone milieu de gamme à un prix plus qu'atractif puisque vendu aux alentours de 140¤. Un peu suspicieux, très curieux, j'ai reçu mon appareil voilà un petit mois, et il va sans dire que je lui ai fait subir une bonne batterie de test avant de venir vous rapporter mon point de vue sur la bête.

 

Wiko ?

Wiko est une marque française basée à Marseille qui produit depuis fin 2011 (du moins les plus anciennes traces de la société remontent à cette date). Leur créneau est celui des produits low cost avec une qualité respectable. Pour autant en écumant les forums et la page facebook on se rend compte que les premiers exemplaires du Wiko Cink Slim ont subit de très nombreux soucis, particulièrement au niveau de la batterie et du GPS.


C'est pourtant un téléphone (presque) parfaitement fonctionnel que j'ai reçu, et une communauté de bricoleurs très active qui a apporté les réponses à mes problèmes (pas de soucis de batterie mais bien un problème de GPS). Si le téléphone semble de bonne qualité, avec une finition soignée, la qualité du transformateur livré avec ne m'a pas inspiré confiance et à juste titre puisque nombre d'utilisateurs se sont plaints de soucis avec ce dernier, y aurait-il un lien avec les problèmes de batterie constatés par certains ?


Quoi qu'il en soit, les dernières mises à jour (v15 à cet instant) ont réglé les déboires des utilisateurs et à défaut de pouvoir jouir de la toute dernière version d'Android (4.0.4 et non 4.2) je découvre avec une joie non dissimulée un téléphone réactif, avec un écran très honnête (800x480). Certes le rendu n'est pas le même que sur les téléphones haut de gamme mais il est clairement au dessus de mes anciens iPhone 3G/3GS (oui j'en ai tué plusieurs). Le passage à l'interface Android s'est également fait en douceur et j'ai enfin pu profiter de mon téléphone pour développer des applications ! Plus besoin d'un Mac pour compiler mes projets et les distribuer sur l'iPhone, avec Android il suffit de quelques clics pour installer un environnement de développement efficace.

 

Double SIM

Parmis les bonnes surprises on trouve une petite LED sur la partie haute de l'écran qui indique la présence de notifications non lues, mais surtout le support d'une double-sim. Au lieu d'un simple emplacement de carte SIM le Cink Slim, comme la plupart des Wiko, propose de gérer deux cartes SIM, bien appréciable pour ceux qui utilisent un téléphone pour le travail et un autre perso. Chacune des cartes étant activable ou désactivable que ce soit pour les SMS,MMS, Appels ou la 3G. Bref, de quoi réunir en un seul appareil vos deux forfaits !

 

A l'usage

Le petit appareil est nettement suffisant pour mon usage quotidien. Ecoute de musique, surf sur internet, quelques jeux. Malgrès sa petite quantité de mémoire (512 Mo) le Cink Slim tiens très bien la route et se montre suffisament véloce pour enchaîner les applications sans soucis. Seuls trois bémols viennent pourtant entâcher le tableau : un GPS récalcitrant qui malgrès la mise à jour officielle censée régler le problème demande des bidouilles et un root pour fonctionner, une utilisation de la batterie assez conséquente quand la 3G est activée et des difficultés d'accroche au réseau désormais identifiées dans les zones où la couverture Free/Orange est justement limite. Le soucis serait du à des difficultés de basculement quand l'itinérance est activée.

Au final pour un prix raisonnable, disponible un peu partout en ligne et même en boutique désormais, le Cink Slim est sans aucun doute un excellent compromis pour les utilisateurs curieux comme moi ou pour ceux qui sont chez Free et ne souhaitent pas investir plusieurs centaines d'euros dans un téléphone sans pour autant sacrifier leurs capacités d'utilisation d'internet. Espérons cependant que les défauts des premières séries et les lenteurs du SAV  disparaissent rapidement. Contactés deux fois depuis deux semaines avant la publication de mon article, je n'ai pour l'instant reçu aucun réponse à mes questions tant de la part du service presse que du service après vente.


Enfin, depuis aujourd'hui Wiko a mis à disposition les sources de ses produits, avis aux bidouilleurs le site dédié est accessible sur wikogeek.com .

 

Si vous aussi avez fait ou souhaitez faire l'acquisition de ce téléphone, n'oubliez pas de partager votre expérience dans les commentaires.







Commentaires 1 commentaire

farwarx le 27 Février 2013 à 10:46

Je l'ai eut 2 semaines avant de la donner à ma femme.
Il a changé mon expérience des smartphone (j'avais un HTC Wildfire).
Je retrouve mon WCS dans ton test, à la différence que le GPS se fixait bien. Mais qu'est ce que le temps de fix du GPS? J'ai un peu tout eut (de 5sec à 5 min) et il est rapide ;)
Comme tu le dis si bien, l'itinérance n'est pas très rapide mais bon, si après la MAJ sur Jelly Bean ça reste comme c'est, on changera d'opérateur.



.laisser un commentaire




Codes html interdits. Les liens sont convertis automatiquement.

Réalisation

Code & Design : Sébastien Cardona

Page générée en : 0.067471s