Login
blog > syma > [Cinema] Exit Through the Gift Shop

[Cinema] Exit Through the Gift Shop

Posté par : sYma - Le Dimanche 16 Janvier 2011 à 11:24

"This is the inside story of Street Art - a brutal and revealing account of what happens when fame, money and vandalism collide. Exit Through the Gift Shop follows an eccentric shop-keeper turned amateur film-maker as he attempts to capture many of the world's most infamous vandals on camera, only to have a British stencil artist named Banksy turn the camcorder back on its owner with wildly unexpected results.

One of the most provocative films about art ever made, Exit Through the Gift Shop is a fascinating study of low-level criminality, comradeship and incompetence. By turns shocking, hilarious and absurd, this is an enthralling modern-day fairytale... with bolt cutters."

"C'est l'histoire du Street Art - un résultat brutal et révélateur de ce qui arrive quand la gloire, l'argent et le vandalisme se heurtent. Exit Through the Gift Shop suit un commerçant excentrique qui s'est reconverti en cinéaste amateur alors qu'il tente de capturer un grand nombre de vandales les plus infâmes du monde à la caméra, avec l'objectif d'avoir un artiste du pochoir britannique du nom de Banksy qui retourne la caméra sur son propriétaire avec des résultats inatendus.

Un des films les plus provocateurs jamais fait sur l'art,
Exit Through the Gift Shop est une étude passionnante de la criminalité de bas niveau, la camaraderie et l'incompétence. Tour à tour choquant, hilarant et absurde, il s'agit d'un conte de fées des temps modernes passionnant ... avec coupe-boulons(?)."

 

Le film, parle de Banksy, de Obey, d'un certain Mr Brainwash, du street art en général, c'est un film/documentaire qui raconte l'histoire de cet art qui semble prendre des tournures inatendues et disproportionnées.

Banksy est un artiste qui fait du pochoir, je le qualifierai de street artiste à tendance land art (courte def : utilisant le cadre et les matériaux de la nature), la bombe n'est pas un matériel naturel, mais Christo fait bien du land art avec des emballages en plastique... discutable... et pratique un art à légère tendance éphémère avec une pointe d'humour.

Ses pochoirs peuvent se classer par catégories de sujets qu'il a traité : les singes, les flics, les rats, les vaches, lart, le mobilier urbain.

Banksy utilise bien plus que le mur, il utilise un mur, il joue avec la rue, nous, eux, le décor, le pochoir, et les mots. Il critique, provoque, met en évidence.

Le film est vraiment un bon moment, je vous le conseil et attend vos avis :)

Les oeuvres de Banksy sont aussi à découvrir, un petit exemple pour vous donner envi de pousser les recherches (mais pensez à bien pousser, sinon vous ne verrez que la partie émergente de l'iceberg ;)) :

 Mur de la Ségrégation, Palestine.

 

"Les gens m'aiment ou me détestent, ou ils s'en fichent." Banksy

 

 

Sources :

http://www.banksyfilm.com/ (site officiel du film)

L'ouvrage "Banksy Guerre et Spray"

Le film "Exit Through the Gift Shop"

http://www.banksy.co.uk/

 







Commentaires 5 commentaires

Seb le 16 Janvier 2011 à 17:14

J'ai découvert Banksy récemment, et j'ai pris un malin plaisir à me rendre compte que de nombreuses images soigneusement mises de côté depuis des années sur mon pc étaient tirées de ses oeuvres !

Personnellement j'adore les images fortes qu'il créé, souvent porteuses de sens et critiques envers les travers de notre société. Je savais qu'il y avait un premier film "Faites le mur" mais je n'avais pas connaissance de celui là, j'y prêterais attention :) Merci pour l'info !

sYma le 16 Janvier 2011 à 18:37

Yep, ben tiens moi au courant quand tu l'auras vu ;)

Seb le 27 Janvier 2011 à 16:20

Ok "Faites le mur et Exit through the gift shop" sont le même flim ! J'y vais ce soir normalement :)

Seb le 27 Janvier 2011 à 21:50

Excellent. Loin de toute ce que j'avais pu m'imaginer, finalement assez écarté du street art, mais tellement révélateur. Finalement il soulève plus de questions qu'il n'apporte de réponses, et on se demande si le sujet du film est un génie ou un parfait imbécile, ou peut-être bien un peu des deux. En tout cas je ne regrette pas d'être allé le voir.

sYma le 27 Janvier 2011 à 22:30

Oui, il fait au moins réfléchir un peu :)



.laisser un commentaire




Codes html interdits. Les liens sont convertis automatiquement.

Réalisation

Code & Design : Sébastien Cardona

Page générée en : 0.037984s