Login
dossier > jeux-video > [Test] inFAMOUS

[Test] inFAMOUS

Gameplay

 

 Si la trame historique et le character-design laissent parfois vraiment à désirer, ce qui fait la force d'Infamous c'est bien son gameplay. Le héros se déplace avec une aisance assez naturelle dans un univers chaotique, un sentiment de puissance se dégage du personnage, pourtant loin d'être invincible. Et c'est là tout le plaisir du jeu, malgrès les faiblesses du scénario, et des niveaux sous-terrain répétitifs et sans grand intérêt, on prend un réel plaisir à arpenter Empire City au milieu d'une foule admirative ou haineuse, selon vos actions.

 

 

"Serez vous le sauveur de cette ville ? Ou celui qui provoquera sa perte ?"

Telle est la question posée très tôt par le jeu. En effet, à de très nombreux moments Infamous vous offre la possibilité de terminer votre mission avec un bon ou un mauvais Karma. Vos choix n'ont que peu d'influence à petite échelle, mais sur la globalité du jeu ces choix permettront de débloquer des missions secondaires et vous verrez les réactions de la foule changer totalement au fil du temps. Il y aurait presque deux jeux dans Infamous, la partie bien-pensante et la version infâme dans laquelle vous devenez le pire ennemi d'une ville déjà meurtrie.


Pour exemple la première mission du jeu consiste à débloquer une caisse de ravitaillement parachutée sur une statue. Vous avez alors la possibilité de laisser les gens se servir, ou d'en faire griller quelques un avec vos pouvoirs, juste pour faire fuir la foule et garder tous les vivres pour vous.

 

Des armes ?

Il n'y a aucune arme à proprement parler qui soit manipulable par le héros, mais les pouvoirs sont suffisament puissants pour pouvoir terasser tous les ennemis et les mini boss qui parsèment le scénario. Du simple arc électrique au à la tempête de tonerre dévastatrice, l'arsenal de Cole est bien étagé et permet de trouver une réponse adaptée à chaque situation.



Les missions annexes

Parmis les points positifs du jeu on trouve les missions annexes. Positif dans le sens où ces missions sont généralement bien pensées et amène un peu de liberté dans un jeu qui reste assez linéaire dans sa trame principale. Malheureusement à la longue le problème est le même qu'avec Assassin's Creed, un nombre important de missions mais pas assez variées, certaines sont complètement tirées par les cheveux et d'autres (comme la destruction des caméras de sécurité) vraiment chiantes. Il y a là tout de même un petit plus qui prolongera le jeu pour tous ceux qui feront la chasse aux trophées.


Réalisation

Code & Design : Sébastien Cardona

Page générée en : 0.021618s