Login
dossier > jeux-video > [Preview] Trackmania Nations Forever

[Preview] Trackmania Nations Forever

Conclusion

Gratuit, toujours aussi accessible tant en terme de gameplay que de configuration matérielle, ce nouvel opus des Trackmania est encore une réussite.

Si quelques détails clochent encore dans l'interface, on ne peut que saluer ces nouveautés dans un jeu en stand-alone gratuit proposé par Focus/Nadeo.

Ce dossier ne se veut pas un test exhaustif mais plutôt une simple preview, à chaud, des premières heures passées sur le jeu. Il est bien entendu amené à évoluer au fur et à mesure des évolutions du jeu. N'hésitez pas à y apporter votre contribution.


Notes :

3
Graphisme
Ni beau ni moche, le moteur de Trackmania poursuit sa route. On appréciera l'apparition de nouveaux blocs et décors car la partie Stadium propre à Nations commençait à devenir un peu rébarbative. Son principal avantage : il tournera sur toutes les machines avec un aspect visuel correct !

4
Gameplay
Simple, mais terriblement efficace, le gameplay de Trackmania Nations est toujours là. Les parties s'enchaînent à un rythme effréné tant en solo qu'en multi. L'apparition dans la version gratuite de la partie Stadium/Terre est un réel plus qui devrait ravir les fans, mais risque d'apporter quelques sueurs froides aux novices. En tout cas nous n'allons pas nous en plaindre, la difficulté progresse.

2
Scénario
Et bien c'est à dire que ... ce n'est pas ce qu'on lui demande, voilà tout. A la limite un pseudo-mode carrière consiste à consulter régulièrement ses statistiques et son classement au niveau local (département et/ou région) national ou mondial. Plutôt rare et intéressant.

4
Total
Même si dans l'ensemble on aurait pu espérer plus de nouveautés, Trackmania Nations Forever est un excellent jeu. Du genre de jeux auquel vous allez encore passer de longues heures à la pause café, le soir en rentrant de la maison et même peut-être tard dans la nuit. Pour un prix pareil (0 ¤ non vous ne rêvez pas), foncez !




Réalisation

Code & Design : Sébastien Cardona

Page générée en : 0.010308s