Login
dossier > jeux-video > [Test] Need for Speed Pro Street

[Test] Need for Speed Pro Street

Mais quelques nouveautés

Le fun ! Et la variété d'épreuves proposée. C'est sans doute ce qui jouera en faveur de ce Need for Speed, si vous arrivez à passer outre le design surchargé et "tuné" de l'interface vous découvrirez un jeu qui offre quelques nouveautés dans les phases de courses.


Drags
Des drags plus soignés, dans lesquels vous devrez tout d'abord préchaufer vos pneus. Maintenez la bonne puissance pour faire crisser la gomme, et améliorer vos adhérence pour un départ canon.

Ensuite le tout reste assez classique au niveau de la maniabilité. Cependant contrairement aux drags sauvages des précédentes version, ici vous êtes en duel, sur une piste balisée. Fini les obstacles et véhicules à éviter et les courses à plusieurs. Chaque tournoi se joue avec une suite de plusieurs duels. Le meilleur temps servant à départager les concurrents.

On distingue des drags de différentes longueurs, de plus en plus grande au fil du jeu bien entendu.


Grip / Adhérence

Les courses dites Grip correspondent aux courses classiques, dans lesquelles la trajectoire idéale et une bonne maîtrise de votre voiture seront vos principaux atouts. Pas grand chose à raconter là dessus c'est du tout vu.
La seule nouveauté repose sur l'apparition de courses d'adhérence en classes, pour lesquelles plusieurs catégories de voitures sont en piste, mais vous n'affronterez au final sur le chrono que celles appartenant à votre catégorie.


Time Attack

Inutile de préciser que dans ce mode vous devrez battre le meilleur temps de la session pour l'emporter.


Course aux secteurs
Dans cette configuration pour chaque secteur du circuit un classement est établit, et un nombre de points est attribué au pilote qui en détient le record. Dominez la majorité de ces secteurs sur plusieurs tours pour assurer votre victoire.


Drift
Les drifts eux aussi ont changé par rapport aux Underground. Plus longs et plus réalistes dans leur rendu, les drifts sont beaucoup moins arcade, mais restent largement accessibles et les premières parties sont l'occasion d'apprendre en s'amusant ... les adversaires étant particulièrement à la traîne.

 
Course de vitesse
C'est peut-être bien la nouveauté la plus originale et la plus interessante en terme de gameplay. Les courses de vitesse sont des courses sur de longues routes relativement droites. Un peu comme les anciennes courses au radar vous avez des checkpoint où les vitesses de chaque concurrent sont enregistrées. Ayez le meilleur total de vitesse pour remporter la manche.
A ce niveau l'erreur ne pardonne pas, le pied au plancher la moindre erreur, une collision même légère avec un concurrent, un panneau ou une roue hors de la piste peu immédiatement vous envoyer au tapis. Soyez très attentif sur ces courses.


Voilà en gros les modes de course qui vous seront proposés. Pour le déroulement des tournois EA a décidé de modifier un peu la donne puisque vous ne choisirez plus vos courses sur la carte de la ville (vu qu'il n'y en a plus) mais dans une sorte d'arbre. La victoire dans chaque évènement, et donc dans la majorité des courses, permet de débloquer le suivant ... ces éléments portent ici le nom de "Race Day".


Autre nouveauté de Pro Street, chacune de vos voitures a des spécificités. Ainsi vous devrez avoir une voiture attitrée pour chaque type de compétition (course, drag, drift ...). A vous de trouver un compromis pour vous en sortir au mieux dans chacune des catégories. Certaines voitures sont conseillées pour tel ou tel type de compétition, d'autres sont beaucoup moins recommandables, faites donc attention aux remarques lors de l'achat de vos voitures.



Les dégats
C'était sans doute le plus gros défaut des Need for Speed, l'absence de dégats. Cette fois ci le vide est en partie comblé, les voitures sont déformables (pour peu que vous augmentiez les graphismes) et il va falloir user de vos dollars pour réparer les dégats. En effet si vous pouvez la jouer bucheron du grand nord, il faudra aussi compter sur le coût de vos réparations. Heureusement les dégats ne sont comptabilisés que sur les gros crash, et il reste tout à fait possible de froisser un peu de tôle pour se frayer un chemin sans pour autant ruiner son bolide.

 


Réalisation

Code & Design : Sébastien Cardona

Page générée en : 0.017597s